Impatient

Découvrez des articles relatifs aux médecines alternatives, medecines douces, hypnose, osteopathie, sophrologie, sexualité, homeopathie

Oméga 3

Posted by Impatient sur 5 juin 2009

Tous ces produits, sauf l’huile de capelan, sont à conserver strictement à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité. Impérativement, ne pas cuire.

– L’huile de pépins de courge (Cucurbita pepo), est appréciée dans les problèmes de prostate.-  L’huile de foie de morue. Outre sa richesse en vitamines A et D, elle contient également des acides gras essentiels de la série oméga 3 : l’EPA et la DHA, que les personnes âgées ne peuvent plus fabriquer.

– L’huile de capelan est tirée de ce poisson vivant dans les eaux froides d’Islande. Elle est très stable, elle protège les vaisseaux.

– L’huile de cameline provient d’une plante crucifère (Camelina sativa) qui fait partie des très anciennes cultures oléagineuses européennes. Sa richesse en acide alpha-linolénique (de 30 % à 42 %) de la famille des oméga 3 est exceptionnelle, ce qui la fait ressembler à l’huile de lin (voir ci-dessous) et au pourpier (plante poussant sur des terrains pauvres et secs et consommée en salade). Elle contient également des oméga 6 en bonne proportion (16 à 25 %).

– L’huile de lin, interdite en France, autorisée dans les autres pays européens, est obtenue à partir des graines mûres fraîches. Elle est très riche en acide alpha-linolénique. Action anticoagulante et prévention cardiovasculaire.

– L’huile d’onagre contient 80 % d’acides gras poly-insaturés (dont 10 % d’acide gamma-linolénique). Elle est conseillée contre les excès de cholestérol et elle agit favorablement sur le syndrome prémenstruel. Action anticoagulante et prévention cardiovasculaire.

– L’huile de bourrache (Borago officinalis) est obtenue à partir des graines. Sa richesse en acide gamma-linolénique (de la série des oméga 6) la rend intéressante dans les troubles prémenstruels, les inflammations. Certains la préconisent pour réduire les troubles d’irritabilité et la dépression.

– L’huile de carthame (Carthamus inctorius), est
extraite des graines, elle contient au moins 70 % d’acide linoléique, elle peut servir aux mayonnaises, salades, assaisonnements en tous genres.

– L’huile d’echium (Echium vulgare), est principalement utilisée pour sa haute concentration en acide gamma-linolénique. C’est une huile nouvelle et encore onéreuse. On peut la remplacer par l’huile de bourrache.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :